L'hiver ... La neige, la neige et encore de la neige ... Profitez-en !!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Watashi wa Iruka desu *o*

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Watashi wa Iruka desu *o*   Jeu 18 Juin - 23:08

Nom:
Asawa

Prénom:
Iruka

Sexe:
Fille

Age:
15 ans –^o^-

Race:
Vampire ^w^

Elément:
Le vent…---> pfiiioooou
se transforme en une espèce de papillon? =O

Choix du dortoir:
Dortoir Mixte

Histoire:
Pour des parents, quel doit être l’impact psychologique reçu lorsque votre vie banale et normale se retrouve écrabouillée par un petit être…qui se nourrit de sang, et dont les yeux ont cette même couleur ?
On se le demande, mais il ne doit pas être minime.
C’est ainsi que ça c’est passé pour Monsieur et Madame Kokuro. Ils venaient de se marier depuis peu, et se réjouissaient à l’avance de la proche naissance de cet enfant qu’elle attendait.
Une nuit d’hiver, alors que la neige tombait blanche sur le sol, que personne ne s’y attendait, Mme Kokuro sentit qu’elle venait de perdre les eaux. Une douleur commença à lui broyer les entrailles.
Son mari l’emmena sans plus tarder à l’hôpital.
Quelques heures plus tard, Un cri brailleur parvint aux oreilles des nouveaux parents. La mère pris dans ses bras le fruit de la torture qu’on lui tendait…
Ils furent dans les première seconde, comblée d’une joie indescriptible. Mais cette euphorie fut très rapidement oppressée par un sentiment d’angoisse…Une peur inexpliquée fleurissait au creux de leur ventre, leur nouant l’estomac. Ils étaient en fait, complètement mal à l’aise, et ceci apparemment par la présence de leur progéniture. Progéniture qui elle gigotait dans son sommeil l’air de rien.
La mère avait déposée sa fille dans son landau, et n’avait jusque là, pas réussi à l’approcher. Elle n’arrivait pas à regarder la petite fille, pourtant si jolie, qu’elle avait mise au monde.
Pourquoi ? Etait-ce l’angoisse d’être mère ? Malgré le fait qu’elle attendait ce jour depuis bien longtemps ? Non, elle le savait très bien. Elle savait pertinemment qu’il y avait autre chose, mais elle ne savait pas quoi ? Du landau, commença à s’échapper les gazouillement du nourrisson qui venait de sortir de son sommeil. Sa mère s’approcha, hésitante de sa fille. C’est alors que pour la première fois, elle croisa son regard. Et là, elle comprit que quelque chose n’était pas normal…
Elle recula brusquement, un cri coincé au fond de la gorge, qui, quand il se débloqua, jaillit d’entre ses lèvres. D’une façon si violente et apeurée que plusieurs infirmières accoururent dans la chambre…Deux d’entre elles s’approchèrent de Mme Kokuro qui s’était laissé tomber sur le sol frais de sa chambre, le visage blêmit par une peur tortionnaire, tout en fixant le landau d’on elle était devenue incapable de quitter du regard. Intriguée par cette réaction, une autre infirmière s’approcha, et regarda le bébé qui lui renvoyait un grand regard. Même l’infirmière fut prise d’une inquiétude soudaine, lorsque ses yeux plongèrent dans ceux profond de l’enfant…Ses iris rouge témoignaient bel et bien que Mme Kokuro avait donné naissance à quelque chose qui n’était pas humain…


C’était de toute son âme, de tout son être, autant physiquement que moralement que Mme Kokuro rejetait sa fille. De toute ses forces. Elle ne voulait pas croire que cette « créature » soit le fruit de ses entrailles. Elle indifférait sa fille de telle façon que son mari ne savait comment réagir. Lui aussi était oppressé, lui aussi avait peur de sa propre fille, mais n’avait pas le « regret » de l’avoir fait naître comme sa femme qui ne cessait de se répéter, à elle et à qui voulait l’entendre que la plus grosse faute qu’elle n’eut jamais commise fut celle de la mettre au monde.
Elle était prise de crise d’hystérie nerveuse, et perdait peu à peu sa lucidité. Au final, elle devint complètement folle, et finit par se suicider.
Un matin son mari s’inquiéta de ne pas la voir dans son lit, il se leva, et commença à la chercher dans la maison. Un mauvais pressentiment le pris.
Puis il vit une petite ombre dans l’ombre elle-même. Il entendit une porte s’ouvrir et la silhouette de sa fille passer la porte. Il s’approcha, intrigué. Il poussa la porte de la salle de bain et découvrit l’horrible spectacle.
Sa femme était étendue sur le sol froid et blanc. Mais sur ce sol froid et blanc, s’épaississait une large flaque de sang. Mme Kokuro portait sur son poignet une large entaille. L’homme restait immobile face au corps de sa femme gisant au milieu de son propre sang et de débris de verre. Dans sa main droite, elle tenait un morceau de ce verre provenant du miroir qu’elle avait brisé.
Contre le mur, la fillette regardait, le visage impassible. Le père regarda sa fille, et il remarqua, désespéré, que celle-ci semblait fascinée. Il commença à crier, horrifié de l’air délecté de la gamine, qui elle, s’en y prendre garde, s’approcha du corps, et s’agenouilla au pied de la flaque de sang qui vint tâcher sa robe de nuit blanche.
Ce sang lui donnait faim…

Il fit enterrer sa femme deux jours plus tard. Et par la suite plongea dans une des plus profonde dépression. Un jour, peu après le suicide de sa femme, il commença à regarder sa fille qui s’était assise dans un coin, et jouait avec de la peinture. Dans son regard à lui, se dessinait peu à peu la reproche et la haine lorsqu’il regardait ainsi sa fille si indifférente à la mort de sa propre mère. Elle qu’il finit par juger responsable de son suicide était complètement indifférente.
Il craqua, lorsque la fillette tourna vers lui son regard qui vira au rouge soudainement, plus rouge encore que la couleur de la peinture qu’elle avait sur les doigts.
Il se leva brusquement, s’avança vers elle, et le cauchemar de la fillette commença.
Il la battait. Il semblait chaque de plus en plus et De plus en plus violemment.
Une fois, elle ne put s’en relever et passa plusieurs heures inerte sur le sol du salon.
Lui il commença à boire, et quand il était ivre, le cauchemar de la gamine se décuplait.


A 5 ans, l’enfant finit à la rue. Elle passa ainsi une dure année, déjà qu’elle avait faim et ce qu’elle trouvait ne lui suffisait jamais, de plus, elle avait peur, très peur de tout ce monde extérieur. Mais elle était seule, livrée à elle-même, à un age si précoce. Mais en plus, petit à petit, autre chose lui manqua…Quelque chose typique de sa nature qui faisait d’elle quelqu’un d’inhumain.
Le sang…

Vint un matin où elle était à bout de force. Elle n’en pouvait plus, elle ne se sentait vraiment plus la force de continuer, elle savait, elle sentait que c’était la fin. Et d’un côté, par son esprit trop mature pour son age, sa philosophie précoce, elle se dit qu’elle n’attendait que ça.
Mais un vampire, ça ne meurt pas. Du moins pas comme ça.
Elle resta quelques temps, affaiblie de la sorte, attendant la mort. Même si celle-ci ne viendrait pas.
Dans une matinée pourtant, quelqu’un la trouva, inerte dans un coin de rue, allongée contre un mur en béton.
Et puis, au final, inquiète de l’état de cette enfant, cette personne la prit avec elle et l’emmena.

La fillette finit par s’installer avec cette personne. En fait, étrangement, cette personne n’avait pas peur d’elle, et avait les mêmes yeux rouges qui effrayaient tant de monde. Pourtant, les gens qui l’entouraient ne semblaient pas apeurés. A cette enfant, on lui donna le nom de Iruka.
C’est comme ça qu’Iruka se retrouva à faire partit d’une très grande et très vive « famille » Car oui, en effet, il fallait préciser qu’elle avait été accueillit par un cirque d’acrobates. Elle passa des jours heureux parmi ces gens, même si certains avaient peur d’elle. Et puis, Mlle Atsuki était toujours là et s’occupa d’elle comme une mère…chose qu’Iruka n’avait jamais connue. Ce fut de merveilleuses années. Cependant ce ne fut pas de tout repos.
Au départ, trop renfermée et apeurée, elle n’arrivait qu’à se cloître dans sa bulle, ce qui la faisait passer au yeux des autres enfant comme quelqu’un de bizarre.
Elle était la seule enfant de la troupe, mais lors des spectacles, les autres enfants ne manquait pas l’occasion de l’indifférencier. Ce qu’Iruka ne vivait que très mal
Mais petit à petit, elle s’ouvrit, et devint une jeune fille joyeuse, et douce. Cependant, dotée d’un sale caractère inimitable. De plus, ses envies de sang devenaient de plus en plus dangereuses.
Mis à part, elle s’était bien faite accepté, et avait découvert sans retard l’art des acrobate. Bien entendu, avec ses origines vampiresques, ce fut pour elle un jeu d’enfant. Elle voyagea de nombreuses années avec ce cirque, mais lorsqu’elle eut 15 ans, elle reçut une lettre arrivée comme ça, sans explication…


Code de règlement :
Code validée par Naoko
Comment as tu connu le forum? :
Google is on liine (h) *o*


Dernière édition par Iruka Asawa le Ven 19 Juin - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naoko Kudo
Pas touche à mon Laito !/Admin
Pas touche à mon Laito !/Admin
avatar

Messages : 3352
Date d'inscription : 02/01/2009

Info personnage
Information personnage:
Combat:

MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 13:55

Bienvenue

Tu te transforme en quel animal ?

_________________


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 15:09

Raah désolée j'l'avais oublier celui là n_n"

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 18:09

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 18:14

Merciii aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 20:04

J'adore ton kit *o*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 20:47

Very Thanks' =)

ça fait plaisir n///n
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 21:33

bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Ven 19 Juin - 22:09

Merchiii =)
Revenir en haut Aller en bas
Laito Yagami
Vampire assoifé ... De pouvoir
Vampire assoifé ... De pouvoir
avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 02/01/2009
Age : 26
Localisation : Hmm ... Là où tu ne m'imagine pas

Info personnage
Information personnage:
Combat:

MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 11:02

Zolie personnage *o*

_________________


I'm the god of this world
I'm the king of death
I'm the prince of destruction
Who am I ?



Nourris-moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-taiko.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:22

Thaank's =D

[ arf attention j'vais prendre la grosse tête héhéééé...x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:23

Oh god... Essai de ne pas la prendre... Pitié !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:34

Héhéééé n///n

D'accord d'accord je ferait des efforts promis! =]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:38

Merciiiiiiiiii ^-^ J'suis over soulagée x'D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:43

héhééé =]

Tant mieux n____n
[ buvons un coup =O ]


=> arf! on pari quoi que bientôt all the people voudra me faire partir??? n///n
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:46

x) Santé ! Serieux on est toutes seules...Y'a personne =Oo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 17:54

Tchiiin drunken

Seules au monde?! Oo

[ je positive, au moins comme moins de personnes ne prendront connaissance tout de suite de ma bêtise x'D ]

O=]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 18:08

Positive attitude =Oo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 19:34

Bienvenue x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Sam 20 Juin - 19:45

Oowhh yeeeah n_n

:: se caalme ::

Merciiiiii =]
Revenir en haut Aller en bas
Miranza Ichigo

avatar

Messages : 2638
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Dim 21 Juin - 15:00

Tu es validée

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Dim 21 Juin - 17:35

Thank'sss =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   Lun 22 Juin - 14:49

Moi j'ai pas vu ce qu'elle avait écrit en tout petiiiiiiiiit !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Watashi wa Iruka desu *o*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Watashi wa Iruka desu *o*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» Watashi wa Kodoku desu :p
» Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» Alice desu ! ~ Finie :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Taiko :: Accueil :: Inscription au pensionnat-
Sauter vers: